Code de déontologie :

 

Je m’engage à respecter les chartes de déontologie de la NLPNL (fédération francophone de programmation neuro-linguistque), ainsi que celle de l'ICF (International Coach Federation)  qui garantissent les bonnes pratiques de mon métier.

 

Plus précisément, en tant que  coach je m'engage à :

Respecter la confidentialité des informations données pendant le coaching.

Respecter la personne, sa culture et ses choix.

Assurer au bénéficiaire un climat de bienveillance avec possibilité d’arrêter le coaching en cas de difficulté relationnelle (permettant ainsi le changement de coach).

Respecter la finalité du coaching c’est-à-dire à développer l’autonomie de la personne accompagnée afin qu’elle puisse assumer pleinement ses choix et les solutions trouvées lors de l’accompagnement.

 

 

Deontologie.png

Pour cela, quelques règles s’imposent :

Règle d’implication : l’accompagné s’engage à une attitude volontariste de changement et d’évolution, clé du succès de la démarche.

Règle de ponctualité : la séance se terminera à l’heure prévue même si le client arrive en retard.

Règle d’assiduité : toute séance non décommandée avant la veille, sera due (sauf en cas d’imprévu majeur et justifié).

 

Prolongation ou interruption du contrat de coaching :

Chacune des parties se donne la possibilité d’interrompre le contrat pour toute raison qui lui paraîtrait le justifier et, si par exemple elle estime que ses objectifs sont atteints.  Si ce n’est pas le cas, alors ensemble les parties pourront décider de sa prolongation.